Ouagadougou / Burkina Faso
226 - 25 50 80 64/ 25 40 21 66
contact@voixdefemmes.bf

PRECOSC-AME dans la Provinces des Balés: séance de sensibilisation avec les membres de l´association entre-aide familial de Sibi.

Dans le cadre du projet de renforcement des capacités des organisations de la société civile pour l’abandon du mariage d’enfants (PRECOSC-AME), Voix de Femmes a organisé le 11/03/2021 à Sibi, une séance de sensibilisation avec les membres de l´association entre-aide familial de Sibi à la demande de la Présidente de l´organisation.

Le thème abordé a été«  la communication dans la famille pour prévenir le mariage d´enfants´´.

Des échanges, il est ressorti que parmi les causes du mariage d´enfants dans la localité, il y a entre autres : la pauvreté des familles, le manque de communication entre parents dans l´encadrement des enfants surtout les filles et entre parents et enfants ; l´influence des nouvelles technologies de l´information et de la communication sur les enfants qui exacerbe les contradictions entre les parents et les enfants ; et entraîne la sexualité précoce avec son lot de grossesses non désirées.

En plus pour prévenir le mariage d´enfants, l´animatrice principale a insisté entre autres sur la nécessité du dialogue entre les parents eux-mêmes dans l´éducation des enfants et l´importance de la complicité entre parent et enfant qui crée un climat favorable permettant au parent d´encadrer les enfants dans leur sexualité afin d´éviter les cas de cas de grossesse précoce et autres situations qui causent le mariage d´enfants. Enfin, les participants ont remercié Voix de Femmes, son partenaire Save the Children et particulièrement les animatrices dont la démarche a consisté à susciter des échanges entre participants(es) afin d´aboutir à un consensus pour la prévention du mariage d´enfants dans la localité. Selon eux, la séance a permis aux hommes et aux femmes de partager les points de vue sur la problématique du mariage d´enfants et d’avoir des informations utiles qu’ils vont relayer au sein de leur communauté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *